Le festival

Les RFI en bref…

RFI, la jeunesse du monde à Fribourg

Ils sont chaque été près de 250 danseurs, chanteurs et musiciens à rallier Fribourg pour transmettre la joie et les couleurs de leurs traditions. Moyenne d’âge: 23 ans! C’est l’énergie communicative de la jeunesse du monde qui emporte le public des RFI pendant une semaine.

En 1975, les Rencontres de Folklore Internationales Fribourg (RFI) ont vu le jour grâce à l’enthousiasme de quelques personnalités fribourgeoises passionnées de folklore du canton, de la Suisse et du monde. Les RFI sont aujourd’hui l’unique manifestation annuelle du genre en Suisse.

Ce festival accueille chaque année, les représentants de huit à dix nations qui interprètent leur folklore traditionnel dans sa forme authentique ou élaborée pour la scène. Les groupes sont donc choisis selon des critères précis. Le costume est, avec la musique, un des critères importants. Par le choix des tissus et des matériaux utilisés, il doit refléter les particularités de sa région tout en marquant l’individualité – en particulier le costume féminin. Et c’est là que nous constatons que folklore et qualité peuvent rimer avec énergie, jeunesse et enthousiasme.

Vu le rôle souvent prépondérant de l’accompagnement musical dans la danse populaire, une attention particulière est accordée à l’orchestre: utilisation d’instruments traditionnels, qualité d’exécution. Ces critères sont particulièrement importants en raison de la collaboration du festival avec la radio et la télévision.

Les RFI nous emmènent ainsi dans un tour du monde qui allie tradition et modernité. Au programme, des spectacles en salle et en plein air, des concerts, mais aussi des conférences, des reconstitutions de cérémonies ou de rituels, des démonstrations de jeux traditionnels.

Le cœur de la manifestation bat sur la place Georges-Python, où est aménagé le Village des Nations animé par les groupes. On peut aussi y découvrir la gastronomie régionale et l’artisanat traditionnel des pays invités.

Les organisateurs attendent chaque année pas moins de 50’000 personnes. Les RFI fonctionnent grâce au travail d’un comité d’une quinzaine de personnes et de 250 bénévoles.